09 septembre Avis de vacance de poste local - Conseiller développement (Development Policy Officer)| Est de la RD Congo (Goma)

NB : cette activité a déjà eu lieu

Date de l'activité
-
-

L’ambassade du Royaume des Pays-Bas en RDC cherche un conseiller développement (h/f) hautement qualifié pour renforcer son programme de développement pour la région des Grands Lacs, dans l’Est de la RDC.

Date de publication : Septembre 2016
Société / Organisation: Ambassade des Pays-Bas en RDC
Lieu d’affectation: bureau de liaison à Goma
Durée : Contrat à durée indéterminée, avec une période d’essai de 2 mois

Dans le cadre de son programme pluriannuel pour la région des Grands Lacs,  le Royaume des Pays-Bas veut apporter une contribution durable à la stabilisation de l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), et ce dans quatre domaines prioritaires : la sécurité alimentaire, la gestion de l’eau, la sécurité et l’état de droit, la santé sexuelle et les droits liés à la reproduction. Nous travaillons en étroite collaboration avec l’unité de stabilisation des Nations Unies (UAS) et favorisons un alignement des diverses activités de stabilisation déployées par les acteurs nationaux et internationaux dans les trois provinces du Nord Kivu, Sud Kivu et Ituri. Nous croyons que le développement économique, l’entrepreneuriat et la participation du secteur privé peuvent contribuer à la stabilisation.

Description générale du poste

Pour mener à bien cette mission, nous sommes à la recherche d’un(e)collaborateur/collaboratrice dynamique et polyvalent(e) possédant une parfaite connaissance de cette région ainsi que des principaux acteurs dans le domaine du développement économique et agricole. Le candidat (e)devra être capable de faire une analyse approfondie des défis et du contexte sécuritaire auxquels sont confrontés les opérateurs économiques, les agriculteurs et les autorités locales de cette région.

Sous la direction du Premier secrétaire de l’ambassade du Royaume des Pays-Bas et en étroite collaboration avec les collègues dans les ambassades des Pays-Bas à Kinshasa, Kampala, Bujumbura et Kigali, et des départements pertinents au ministère néerlandais des Affaires étrangères, le titulaire du poste aura pour tâches principales :

  • Participer activement à l’élaboration et au suivi des programmes de deux des quatre  piliers du Programme Régional des Grands Lacs (LINK), à savoir: 1) sécurité alimentaire et 2) gestion de l’eau. Le conseiller développement s’assure que ces projets sont bien ancrés dans les réalités socio-économiques et sécuritaires de l’Est du Congo, pour assurer leur impact;
  • Signaler, analyser les développements et proposer des actions de suivi dans le secteur minier, notamment dans le cadre des initiatives soutenues par les Pays-Bas;
  • Analyser le contexte économique à l’Est de la RD Congo et formuler des conseils en étroite collaboration avec l’équipe basée à Kinshasa dans les domaines du climat d’affaires, y compris le commerce transfrontalier;
  • Contribuer à la recherche d’opportunités pour la mise en œuvre des programmes économiques néerlandais notamment DGGF, MMF, DRIVE et PUM dans l’Est de la RDC. Maintenir un réseau de contacts pertinents avec les institutions néerlandaises, congolaises et internationales, y compris dans le secteur privé, dans le but de soutenir des entreprises néerlandaises et de promouvoir le développement économique dans l’Est de la RDC;
  • De manière générale, le conseiller développement appuiera le travail et la mission de l’ambassade du Royaume des Pays-Bas en RDC, en accomplissant toute autre tâche requise et en remplaçant au besoin les collègues de l’équipe multidisciplinaire, composée de trois personnes, à Goma. Ce travail comporte en outre l’accompagnement de missions et, sur une base rotative, l’administration financière du bureau de Goma.

Qualifications requises

  • Diplôme universitaire soit en économie, développement ou gestion dans un domaine pertinent ;
  • Expérience solide du développement économique ou agricole, au moins de 3 ans auprès d’une institution professionnelle, de préférence internationale;
  • Bonne connaissance de l’environnement politique, réglementaire, sécuritaire, économique, socio-économique et des différentes dynamiques de la région des Grands Lacs en général, et de l’Est de la RDC en particulier;
  • Bonne compréhension de l’approche de stabilisation des Nations Unies pour l’Est de la RDC ;
  • Connaissance dans le domaine de l’entrepreneuriat en RDC, les développements par rapport aux PME, finances, climat d’affaires et une connaissance du commerce transfrontalier. La connaissance de l’entrepreneuriat en Europe est un atout;
  • Parler et écrire couramment le français et l’anglais. La connaissance d’autres langues (néerlandais, swahili, autres langues congolaises, …) est un atout;
  • Excellente maîtrise des principaux outils informatiques (Word et Outlook); la connaissance de PowerPoint, Excel et d’autres outils informatiques est un atout.

Compétences exigées

- bonne capacité d’analyse,

- excellentes capacités à l’écrit: clarté et capacité de synthèse;

- orientation vers les résultats ;

- flexibilité, capacité d'apprendre vite et de réagir avec promptitude, gérer différents dossiers à la fois, de s’adapter à un environnement complexe et multiculturel ;

- sens de l’initiative et fort sens des responsabilités, capable de travailler de manière autonome et indépendante ;

- résistance au stress et persévérance ;

- esprit d’équipe

Procédure de recrutement

Si vous disposez des qualifications et compétences requises, prière d’envoyer votre CV avec une lettre de motivation par e-mail avant le 30 septembre recrutement@sesomo.cd en précisant « poste conseiller développement » dans l’objet du mail.

La première sélection des candidats est faite sur la base des lettres de motivation et CV envoyés; ensuite les candidats sélectionnés lors de la première ronde feront un test écrit; les finalistes auront ensuite un entretien avec le premier secrétaire à Goma et le Chef de mission adjoint.

Conditions de travail

Le conseiller développement sera rémunéré selon les conditions applicables au staff local de l’ambassade des Pays-Bas, soins médicaux inclus.