Voyager en Guinée avec des médicaments

Vous vous rendez en Guinée et vous souhaitez emporter vos médicaments ? Un certificat médical peut-être nécessaire (notamment pour les somnifères, certains antalgiques et les médicaments contre l'hyperactivité).

1. Vérifiez si vos médicaments sont soumis à la loi sur les stupéfiants

Informez-vous pour cela auprès de votre pharmacien ou de votre médecin. Vous pouvez aussi contrôler vous-même si les substances actives de vos médicaments sont soumises à la loi sur les stupéfiants. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez emporter vos médicaments en voyage. Conservez-les toujours dans leur emballage d’origine afin de bien montrer qu’il ne s’agit pas de drogue.

2. Autorisation de transport Schengen ou certificat médical

Si vos médicaments (ou ceux de votre enfant) sont soumis à la loi sur les stupéfiants, une attestation est nécessaire, sous l’une des deux formes suivantes :

  • autorisation de transport de médicaments pour l’espace Schengen, si vous voyagez à l’intérieur de cet espace. 
  • certificat médical, pour tous les autres pays.

3. Demandez l’attestation nécessaire

N’attendez pas le dernier moment ! Sur le site du Bureau central d’administration (CAK) vous pouvez rechercher par pays l’attestation nécessaire et télécharger le formulaire de demande voulu, à remplir et à faire signer par votre médecin. Ce site est en néerlandais. Vous devrez ensuite le renvoyer au CAK qui établira l’attestation dans un délai de 4 semaines.

Le passeport médicaments ne remplace pas l’attestation

Le passeport médicaments (ou passeport médical européen) n’a pas valeur d’attestation. Il recense tous les médicaments que vous utilisez ou auxquels vous êtes allergique. Il est pratique lorsque vous vous rendez dans une pharmacie ou chez un médecin à l’étranger. Vous pouvez le demander à votre pharmacien ou à votre généraliste.

Conseils

N’attendez pas le dernier moment ! Faites votre demande au moins 4 semaines avant votre départ. Emportez vos médicaments dans leur emballage d’origine. Consultez la foire aux questions (frais, validité, transit) sur le site internet du CAK (en néerlandais).

Se rendre dans ce pays ou cette région avec des médicaments

Pas d'informations complémentaires.