Ma résidence secondaire aux Pays-Bas est-elle soumise à l’impôt sur le revenu ?

Si vous avez une résidence secondaire aux Pays-Bas, celle-ci est soumise à l’impôt sur le revenu aux Pays-Bas, même si vous résidez à l’étranger.

Montant de l’impôt

Le montant de l’impôt sur le revenu dû au titre d’une résidence secondaire aux Pays-Bas dépend des facteurs suivants :

  • la valeur du bien immobilier (valeur WOZ)
  • une éventuelle dette liée à ce bien

Si vous et votre éventuel partenaire êtes chacun propriétaires pour moitié, le Service des impôts calcule votre impôt en prenant en compte 50 % de la valeur du bien.

Location de la résidence secondaire

Si vous louez votre résidence secondaire, vous n’avez en général pas à déclarer les revenus en découlant. Si, outre la location, vous offrez d’autres services, tels que la fourniture de repas ou de linge de lit, vos revenus locatifs sont peut-être imposables.

En savoir plus sur la location de votre résidence secondaire sur le site du Service des impôts Belastingdienst.nl (information en néerlandais)

Faire sa déclaration d’impôt sur le revenu

Saisissez dans la déclaration d’impôt sur le revenu les données concernant votre bien immobilier aux Pays-Bas, telles que son adresse et sa valeur WOZ. La commune où se situe le bien vous communique cette valeur.

En savoir plus sur les modalités de la déclaration d’impôt sur le revenu depuis l’étranger.

Autres impôts dus

Impôt foncier

Outre l’impôt sur le revenu, vous devez payer l’impôt foncier sur votre bien immobilier aux Pays-Bas. La commune où se situe le bien vous informe à ce sujet.

Droits de mutation

Si vous êtres récemment devenu propriétaire d’un bien immobilier aux Pays-Bas, vous devez aussi payer des droits de mutation (information en néerlandais). Les modalités de paiement dépendent de la façon dont vous êtes devenu propriétaire.

Contact

En cas de difficulté, nous vous aiderons volontiers.
Contactez-nous.

Voir aussi